Club officiel de la race en France. Il est affilié à la Société Centrale Canine. Il gère l'élevage du Jack Russell Terrier et du Parson Russell Terrier.

Compte-rendu de la réunion du 14 novembre 2006

Propositions faites par le club à la commission de déterrage du 14 novembre 2006 de la SCC

I - Calendrier
Le calendrier des épreuves de travail 2007 du Club du Jack Russell Terrier est approuvé.

II - Juges qualifiés
Un oubli a été fait lors de la nomination des juges qualifiés au terrier naturel sur ragondins et pour lesquels il s’agit d’une extension.
Il faudrait rajouter :
M. Bernard Lelyon, M. Jean-Michel Rainon et M. Amand Simon.

III - Avenant au réglement du terrier naturel sur ragondins
Après un an d’utilisation, le Club voudrait faire un avenant au règlement du terrier naturel sur ragondins et rajouter :

« Un CACT ne pourra être attribué qu’à un chien qui aura travaillé un animal de taille adulte. Dans le cas contraire, le juge pourra éventuellement le reprendre ».

IV - Homologation
Quand un Russell terrier est jugé dans une épreuve au terrier naturel ou au broussaillage organisé par un autre Club, il doit être jugé suivant le règlement du Club du Jack Russell Terrier. Ainsi, le CACT ne peut être délivré qu’à 150 points (contrairement au règlement du fox).
Le chien « Unique » de M. Boisrenoult a reçu le 6.06.06 un CACT au terrier naturel avec 138 points décerné par M. Patrice Combelle.
Ce CACT ne pourra pas être homologué et ne comptera pas pour l’homologation du Championnat.
Le Club du Jack Russell Terrier reste cependant attaché à ce que les Russell Terriers participent aux épreuves au terrier naturel et au broussaillage organisées par d’autres clubs (voir le double de la lettre adressée à Patrice Combelle qu’à reçu M. William Thuon, secrétaire de la Commission).

V - Remplacement des dispositions de l’article 4 de l’arrêté du 21 janvier 2005
Le nouveau projet du Ministère de l’Écologie et du Développement Durable portant modification du décret du 21.05.05 qui nous a été adressé par la S.C.C. Le 5.09.06 est un excellent projet et reprend les doléances du Club du Jack Russell Terrier, il pourrait cependant être amélioré pour que le broussaillage sur ongulés, dans des enclos autres que ceux définis par l’article L.426-3 du code de l’environnement, se fasse toute l’année (demande faite de la S.C.C.).

VI - Détention des renards
Sur proposition de M. Varlet, le Club a pris l’initiative de demander au Député Lemoine une mesure simplifiée pour la détention des renards en vue des épreuves au terrier artificiel (puisqu’elles sont maintenant légalisées). Ci-joint, le double des lettres.
À savoir :
– Autorisation de détention de renards pour les possesseurs de terrier artificiel et les maîtres d’équipage possesseurs d’un certificat de vénerie sous terre délivré par la D.D.A.

VII - Remarque importante à propos de la détention des renards
Madame de France m’a fait parvenir une lettre d’Olivier Landelle concernant la détention des renards et les bonnes questions à poser au service juridique de l’ONCES.
Tout à fait d’accord : mais Il ne faut pas parler d’élevage mais de détention de renard.

Dr J.-A. LEBRUN