Club officiel de la race en France. Il est affilié à la Société Centrale Canine. Il gère l'élevage du Jack Russell Terrier et du Parson Russell Terrier.

La chasse des ongulés Le broussaillage

Les chasse aux ongulés

ongules-01Il s'agit des cerfs, des biches, des chevreuils, (des brocards et chèvres) et surtout des sangliers. Depuis toujours, en France, ces animaux sont chassés à l'aide de chiens courants. La Vénerie française, riche de ses traditions, est encore l'une des plus vivante d'Europe. La chasse à courre fait partie intégrante du patrimoine cynégétique français. Cependant, dans tout le grand Ouest et le Centre, la chasse à tir à l'aide de chiens courants est restée très populaire et très pratiquée. Mais de plus en plus, le morcellement des territoires de chasse rend cette chasse difficile en dehors des grands massifs forestiers ou des grandes landes communales. Si bien que nombre de détenteurs de droit de chasse ont abandonné les chiens courants, pour choisir des chiens de petits pieds dont la menée est courte et le ferme efficace comme les terriers. Parmi les terriers, le Jack Russell Terrier, d'année en année, prend une place de plus en plus importante du fait de ses qualités de chasse et surtout à cause de son intelligence et de sa prudence qui le font préférer à d'autres dont le comportement est plus agressif, voire suicidaire.

Les avantages du Jack Russell Terrier

Bien caché !Cette chasse consiste à mettre sur pied le ou les sangliers en compagnie, remisés dans le petit matin dans une souille ou plus souvent dans une parcelle dure ou roncier inextricable où ils ont leurs habitudes. Un ou plusieurs Jack Russell Terriers sont utilisés. Le pied peut être fait au petit matin pour rembucher les animaux dans une parcelle. Il n'est pas toujours fait dans les territoires où la présence des animaux est certaine. Les chasseurs sont placés sur des lignes connues où les animaux vont passer, ces lignes permettant le tir à la carabine. Les traqueurs avec leurs chiens doivent trouver les sangliers et les mettre debout. Ceci n'est pas évident quand les cochons sont chez eux et ne veulent pas bouger. C'est ici que le Jack Russell Terrier fait merveille par sa quête active, ses abois, son ferme, son agilité, sa prudence et sa menée. Les avantages du Jack Russell Terrier sur les autres terriers s'apprécient de jour en jour. Sa sociabilité lui permet de chasser en meute sans problème et sans bagarre de dominance. ongules-02Son ferme est prudent et non agressif. Cette qualité associée à une agilité innée lui permet de mettre debout les cochons sans se faire blesser. Ce qui n'est malheureusement pas le cas des terriers trop agressifs et/ou sélectionnés pour leur mordant. Enfin, la menée est courte, il ne s'agit pas d'un chien courant, il revient à son maître après quelques centaines de mètres car il chasse pour lui. On comprendra qu'avec ces qualités là, le Jack Russell Terrier se soit bien adapté à de petits territoires ou le détenteur du droit de chasse est soucieux de ne pas déranger tout son cheptel. Les plus ardents défenseurs de ce mode de chasse se trouvent dans le Nord-Est et plus particulièrement en Champagne-Ardennes. Dans ces territoires, la densité des sangliers et les traditions cynégétiques ont rendu le Jack Russell Terrier populaire.

Le broussaillage

ongules-03Monsieur Jean-Marie Rainon, délégué du Club pour cette région, fervent défenseur du broussaillage avec les Jack Russell Terriers résume en quelques phrases cette chasse particulière :
–  Que le Jack Russell Terrier reste donc criant au contact mais non sur la voie (donc piètre meneur) ! Qu'il soit prudent, plutôt que kamikaze et que certains y voient un peu de mièvrerie, tant mieux ! Qu'il soit méthodique plutôt que brouillon, vif, sans être surexcité chronique et nous aurons alors perpétué une race parfaitement démarquée et nullement déniée d'intérêt. Puisse-t-on de plus couper les pattes à tous ceux qui voudraient le voir culminer au delà de 36 cm et ce serait vraiment idyllique.